ACTUALITÉS

Célia Degrelle, le retour au pays

Après une année où elle a choisi le CA Brive, Célia Degrelle rejoint Limoges. La jeune martiniquaise est arrivée au Limoges ABC en 2013 via la coopération du club avec le Pôle Outremer Basket. On ne sortira pas les dossiers, pas maintenant. Depuis, la jeune joueuse a bien sûr pris de l’assurance. En NF3, en LF2, en NF1, Célia a vécu les championnats de France sur un poste 5 qui n’est pas de tout repos. Mais c’est une travailleuse qui ne rechigne pas à se préparer et à revisiter ses fondamentaux. Ce qui a changé, c’est que Célia a trouvé sa voie professionnelle, elle le précise dans l’interview. Tout est donc réuni pour que cette saison soit la plus aboutie, sur un parquet qu’elle connait par cœur. Interview limougeaude.

Montrer ce que je suis capable de faire

Limoges ABC : Après être partie à Brive l’an dernier, c’est retour au Limoges ABC …
Célia Degrelle : Oui. A la base, je suis partie pour raisons professionnelles. J’ai travaillé à Brive plusieurs mois, en jouant au CA Brive Basket. J’ai ensuite trouvé du travail à Limoges mais j’ai terminé la saison avec Brive. Le nouveau travail, à Limoges, correspond à ma formation, une licence en « Activités Physiques Adaptées ». J’ai envie de bien faire. J’ai gardé un goût amer des deux dernières saisons à Limoges. Le Club est revenu en NF1 et le projet est ambitieux, il m’intéresse. Le coach me donne la chance de revenir. Je vais la saisir.

LABC : Quel est ton challenge ?
CD : C’est d’abord de réussir à se maintenir … après trois saisons ponctuées de trois descentes. Individuellement, je souhaite m’épanouir dans ce que je fais. Je voudrai montrer cette année que « j’ai grandi », que j’arrive à m’imposer et je voudrai montrer ce que je suis capable de faire. Il faut d’abord réussir la préparation d’avant saison. Et ensuite tout mettre en œuvre pour être à fond, dans tous les domaines.

LABC : Que penses-tu de l’équipe qui s’annonce ?
CD : Elle est plus âgée que les années précédentes et elle doit être plus expérimentée. Toutes les joueuses ont joué à ce niveau ou au-dessus. C’est Important et intéressant.

LABC : Tu es arrivée en métropole en 2013, par la coopération du Limoges ABC avec le Pôle Outremer Basket …
CD : Je suis arrivée effectivement à Limoges à 17 ans, seule, sans connaitre personne. J’ai appris à avancer loin des miens, ça forge un caractère. Je vais entamer ma 7ème saison dont six avec Limoges. J’ai bien sûr beaucoup gagné en maturité et il m’appartient maintenant de prendre totalement confiance, dans le jeu mais aussi personnellement. Je vais aussi intervenir dans le club pour créer une activité de « Basket santé », une façon de faire profiter de nouveaux publics de ma formation et de mon expérience professionnelle.

Le coach, Régis Racine : Je voulais Célia dans mon organisation, avoir un point d’ancrage, une joueuse au sol et besogneuse, qui ne rechigne jamais à l’effort et au service de l’équipe, Je suis très content de son expérience personnelle hors Limoges ABC. Je compte m’appuyer sur une joueuse revancharde, qui a faim de démontrer ses nouvelles qualités dans le jeu. Et bien évidemment, j’ai cherché à assembler des individualités permettant de bonifier les zones d’ombres antérieur. Sa dureté nous sera indispensable ! Bon retour Célia !