ACTUALITÉS

Régis Racine : Avec la volonté d’abattre nos cartes !

Ca y est, c’est parti pour un (semi) marathon de cinq semaines nous conduisant deux fois (enfin, c’est nous qui allons conduire) à Marseille et à Caluire-et-Cuire. Marseille, ce vendredi (départ vers 13h), c’est 6h30 d’autoroute aller, et autant au retour le samedi soir, 13h de bitume au minimum. Une autoroute qui, nous l’espérons, sera ensuite un boulevard. Car si nous gagnons samedi à Marseille, ça devrait commencer à sentir pas trop mauvais. Le cas contraire n’est pas désespéré mais il ne nous intéresse pas. Attention, toutes les Phases finales sont compliquées. Il ne faut surtout jamais penser que ceci ou que cela, que vu le nombre de ci ou la première phase de ça … 🙂 Les Phases finales révèlent toujours des surprises, des défaillances, des sublimations, c’est le sport.

Mobilisation, c’est le mot de la semaine. Nous sommes prêts à aller au vieux port …

REGIS RACINE : «  Le SMUC nous oblige à passer la vitesse supérieure. Il va falloir être encore plus performants en termes de détermination et de vigilance. Nous n’avons physiquement jamais fait opposition à cette équipe qui a l’habitude des grands rendez-vous de fin d’année, qui a de l’expérience à chaque poste et surtout des connexions dans le jeu pour la plupart des filles. Tous les ingrédients sont réunis pour nous emmener dans un état de concentration extrême.

Nous avons à faire à une équipe dans la spirale de la victoire et jouant à domicile. Elle sera déterminée à vouloir imposer son jeu et son tempo sur le match ! Pour nous, les ingrédients d’un playoff seront dans le contrôle de nos émotions. Un match à l’extérieur sous entend plus de solidarité, accepter de faire l’effort supplémentaire, savoir être généreuse dans le travail et la besogne. Les petits détails du quotidien deviennent très importants car il y a un retour derrière. Nous y allons avec la volonté d’abattre nos cartes !

La phrase de la semaine : Le dauphin reste à la maison, nous y allons avec des requins ! «