ACTUALITÉS

Au bout du suspens, Limoges gagne à Villeurbanne 78-75

Limoges a livré à Villeurbanne une prestation de référence. Pas forcément dans l’aboutissement absolu de toutes les actions, sans être très costaud en défense lors de la première mi-temps, sans laisser paraître, mais justement … Dans ces moments chauds, quand Villeurbanne a commencé à mettre des shoots extérieurs par dessus notre tête, on pouvait la perdre notre tête et elle est restée plutôt froide, attentive à ne pas se laisser raconter l’histoire du match. Et puis la fin du match a scellé une importante victoire qui ne doit rien au hasard tellement cette rencontre fut prégnante. Les filles sont allées la chercher, c’est leur référence ce soir !

Limoges a été mené quasiment toute la première mi-temps (mis à part un éphémère 36-37 à la 18′). Mais Villeurbanne avait repris les commandes avant la pause (46-41). En restant proche, on sentait que le match était prenable, avec une Alexus Johnson de gala (36 points !!) et une Silvana Jez qui avait retrouvé ses vertus (16 points) et pesait sur la rencontre. Deux étrangères au diapason, des joueuses sérieuses sur les postes extérieurs et Limoges repasse devant, toujours d’un point (49-50, 23’30). Mais Villeurbanne a un beau collectif et une équipe équilibrée, capable de porter le danger partout, à l’image de Marion Arfelis revenue à un très bon niveau. Villeurbanne reprend trois points (49-52), puis égalités à 52-52 puis 60-60. La tension était à son comble mais Limoges était bien présent.

A 3’45 de la fin, Limoges mène 62-65 mais danger, Questeline Célestin est à terre. Elle sort, portée par ses copines : entorse. Deux pertes de balles plus loin, Villeurbanne est repassé devant et il reste une minute et des brouettes. Les brouettes vont nous aider mais on ne vous dira pas dans le détail qui les a rempli. D’aucuns diront que Silvana JEZ a shooté à trois points, c’est vrai. D’autres que Limoges a récupéré une possession importante dans un cafouillage sous ses paniers, c’est vrai. Certains observateurs ont vu un LF raté mais un rebond offensif et un panier claqué par Alexus Johnson, c’est vrai. La sirène et le tableau à 75-78, par contre, tout le monde l’a vu et ça c’est une belle dose de bonheur grapillé chez Raphaël de Barros. Next dira le coach. C’est vrai aussi ! A samedi …

Régis Racine :  » C’est une très belle victoire, dessinée sur le ton de la volonté, de la solidarité et du courage. Nous avons su laisser passer l’orage durant trente minutes, tout en restant « à portée de fusil » de l’ASVEL avant de contrôler les derniers instants. C’est une victoire qui compte dans sa construction et sa physionomie. Je suis satisfait et fier de mes filles pour l’investissement durant quarante minutes. Elles ont aussi joué pour nos absentes. Bravo.
Next ! « 

ASVEL Villeurbanne Basket Féminin – Limoges ABC en Limousin : 23-17 ; 46-41 ; 58-56 ; 75-78

ASVEL Villeurbanne Basket Féminin : ROULIN Juliette 6, M’BAYE Carla 3, ARFELIS Marion 12, THOS Alexandra 2, JORET Margot (CAP) 13, LE MOAL Marie-Alizée 5, ILVOVSKAYA Alexandra 16, KABANGA Naomi 4, GEISSER Anne-Laure 8, ROUSSIGNOL Héloïse 6. Coach : Virginie KEVORKIAN

Limoges ABC en Limousin : NDIR Aïcha, CELESTIN Questeline 9, BREUIL Johanna 3, IRABE Ophélie 4, Mélissa MENDES 8, Célia DEGRELLE 2, JOHNSON Alexus 36, JEZ Silvana 16. Blessée et absente : Linda BOUSBBA. Coach : Régis RACINE