ACTUALITÉS

Emilie, le retour aux sources

Ce sera son grand retour sur le parquet de la Salle Mu’ et l’émotion va être palpable pour celle qui a signé sa première licence à l’Ecole de basket du Limoges ABC en 2007, à l’âge de 5 ans. Depuis, elle n’a jamais quitté son club de cœur. Entrée au Centre Fédéral cet été, la jeune meneuse de 15 ans et 1,83m a pourtant suivi tout le cursus d’accès au haut niveau, de l’Ecole de Basket du Limoges ABC avec notamment Julien Dominique, en passant par les benjamines et les minimes avec Paulin Chanteloup, enchainant les sélections départementales et régionales, le Pôle Espoir Limousin, les U15 Elite en prêt avec le club de Feytiat Basket, les sélections de zone, avant de décrocher en 2017 la timbale de la formation, l’entrée au Centre Fédéral du BasketBall. Première joueuse de Haute-Vienne à intégrer le CFBB, elle est aujourd’hui internationale. Dans le cocon de l’INSEP ses pieds sont restés sur terre, à Limoges ceux de sa famille aussi, et c’est donc avec un grand plaisir que nous accueillerons #18 Emilie Raynaud samedi soir sur le coup de 20h pour le match de NF1, Centre Fédéral – Limoges ABC.

Entre cours et entraînements, un petit débrief s’imposait. Sympa.

La pression samedi … Oui, j’aurai un peu plus de pression car je voudrai montrer ce que je vaux. J’aurai aussi de la nostalgie à jouer contre mon (ancien) club. Tout mon basket est à Limoges et au Limoges ABC et je serai très motivée. J’aurai de la pression + de la motivation. Je suis trop contente de revenir …

L’attachement au Club … Le Limoges ABC, c’est mes débuts, c’est depuis que je suis toute petite, j’ai mes amies. La Salle Mu’ je l’adore. Ça fait du bien de revenir là où on a commencé à jouer.

Limoges, ta ville … Bien sûr la ville me manque, c’est ma ville natale. Mais je suis heureuse à l’Insep et aujourd’hui ça me va comme ça.

L’Insépienne … L’INSEP, c’est vraiment très bien. On est entre nous mais aussi avec d’autres disciplines. En cours, je suis avec des nageurs, des gymnastes, des footballeurs. Ça nous permet de voir ce que chacun fait, comment il évolue dans son sport. On alterne cours / entraînement / cours / entraînement, sauf le mercredi et le vendredi où on a un seul entraînement par jour. Au début c’est assez dur de s’adapter à ce rythme de vie. Puis on s’habitue et c’est vraiment idéal.

Le Centre Fédéral, ton équipe … L’équipe est de plus en plus à l’aise sur le terrain et collectivement. On s’amuse beaucoup mieux et c’est cool de jouer. Certes, on n’a pas encore gagné mais on est souvent devant, on tient les 3/4 des matches, seule la fin est plus dure car on a toujours un gros vide mais ça va venir. Le staff insiste sur l’idée de faire une équipe qui joue collectivement pour préparer les championnats cet été.

Emilie, les progrès … En fait, je crois que j’ai progressé sur tout. La confiance bien sûr et surtout. Mais aussi le leadership, la mène. Ça m’a beaucoup aidée d’être ici au Centre Fédéral avec les conditions qui nous sont offertes.

Emilie, les projets … D’abord faire un bon match samedi 🙂 Ensuite nous avons un rassemblement Equipe de France U16 à partir de lundi à Chéops et donc je vais rester quelques jours à Limoges. Nous serons vingt pour ce premier rassemblement de préparation des Championnat d’Europe qui auront lieu en Lituanie fin août. Ensuite, les Tournois de préparation vont s’enchaîner.

Emilie, les ambitions … C’est bien sûr d’être retenue dans les 12 pour les Championnats d’Europe. Il faut toujours se battre pour progresser et gagner sa place. J’ai confiance mais il faudra se battre. Mais d’abord, rendez-vous samedi à Limoges !

Merci Emilie et à samedi, c’est certain 🙂