ACTUALITÉS

Hermance Marti : Ce qui me manque, c’est tout, c’est le basket en soi !

Hermance Marti est arrivée cet été en provenance de Nice. Contactée par les coaches Régis Racine et Romain Leclaircie, la jeune fille (17 ans depuis mai) a choisi le Limoges ABC pour le projet sportif qui lui était proposé, U18 Elite d’une part et partenaire NF1 d’autre part, l‘ensemble inscrit dans un double projet, le sportif bien sûr mais aussi le scolaire, en Terminale au Lycée Renoir. Hermance n’a pas de souci avec cette conjugaison. Elle gère les entraînements, les matches et ses études avec bonne humeur, et humour. La jeune fille a le contact facile mais l’exigence chevillée au corps. Sa maman nous l’avait dit : « Hermance, c’est une pile électrique !« .

En confinement, alors que les gymnases sont toujours fermés, la pile chauffe : ce monde viral est un obstacle à sa pratique, à son basket, à son activité, à ses relations, à ses victoires, à tout ! Comment s’organise-t-elle ? Quel est sa routine ? Et demain, une reprise … ? Nous l’avons rencontrée, quatre minutes chrono, cet après-midi. Hermance utilisait son heure de sortie pour aller shooter, sur un play-groud du centre-ville. Petite photo et quelques mots. Et Hermance bouillait déjà, ballon en main. Le confinement n’aura pas raison de son basket ! #allezlabc

C’est compliqué, on doit s’adapter 

Limoges ABC : Bonjour Hermance, comment ça va, comment ça se passe ?

Hermance Marti : Ça va mais c’est compliqué parce qu’on voit d’autres Centres s’entraîner. Et nous, on doit s’adapter, on ne peut s’absenter qu’une heure par jour, on ne peut pas se réunir collectivement. On travaille chacune comme on peut et de notre côté, pour garder une condition physique.

LABC : Par exemple, que fais-tu ?

HM : Je fais de la course pour maintenir mon cardio, je fais du renforcement musculaire chez moi avec les outils prêtés par le club et après je fais des work-out sur un terrain à moins d’un kilomètre de chez moi pendant une heure.

LABC : Et au lycée, tu as la possibilité d’avoir des activités ?

HM : Le mardi, on a EPS, donc ça nous fait une activité sportive. Le mercredi, vu qu’on n’a pas le droit de sortir, on peut courir sur la piste d’athlé ; et c’est tout parce que les autres jours, les autres classes l’utilisent. On peut aussi utiliser un petit terrain de basket pour faire de l’aisance. Le soir, on fait du renforcement musculaire, chacune de notre côté dans nos chambres.

LABC : Vous avez gardé le contact par WhatsApp avec tout le groupe U18 ?

HM : A part avec quelques-unes, on se voit au lycée. Maintenant, c’est une semaine sur deux mais on peut se voir le week-end, sachant qu’on n’habite pas loin. On prend des nouvelles par WhatsApp, par nos réseaux sociaux. Et avec la NF1, on a toujours le groupe, il est toujours là et on reste en contact.

Ce qui me manque, c’est tout, c’est le basket en soi !

LABC : Comment supportes-tu ce confinement ?

HM : Ça va mais c’est vraiment très dur parce que c’est quand même le deuxième arrêt en quelques mois et c’est pesant. On n’a pas envie de ça. Nous, on a envie de jouer le championnat, de gagner des matchs, de s’entraîner, de se voir, d’évoluer toutes ensemble, collectivement et individuellement.

LABC : Qu’est-ce qui t’embête le plus, c’est le manque d’activités sportives, le manque de relation avec le groupe, le vestiaire, la compétition ?

HM : En fait c’est tout ! C’est le basket en soi. C’est tout ce qu’on vit toute l’année et ce qu’on vit tous les jours entre nous.

LABC : Tu as entendu parler d’une possible reprise des activités sportives en salle, pour les mineures, début décembre. Tu seras donc concernée, tu valides ?

HM : Oui j’ai entendu et oui je valide. Parfois, on est trente-cinq dans une classe, même en EPS. Et donc je ne vois pas pourquoi les activités sportives ne pourraient pas se faire, dont le basket et d’autres sports. Je valide complétement et même si on pouvait reprendre maintenant, ce serait bien ! Je pense qu’il n’y a aucun danger en soi. On est ensemble quasiment toute la semaine et je pense qu’il n’y a vraiment pas de danger.

LABC : Le mot de la fin …

HM : On a hâte de retrouver les supporters du Limoges ABC au bord du terrain, de reprendre la compétition, de gagner les matches en NF1 et en U18 et d’en gagner le plus possible !

Merci HM 😊

21 novembre 2020