ACTUALITÉS

Johanna Breuil, continuer à progresser avec le Limoges ABC

Il y a celles qui arrivent et celles qui restent. Johanna Breuil n’en est pas à se poser cinquante questions quand tout sourit. Née à Aurillac au début de ce siècle, elle a eu 18 ans fin 2018. Au pays du rugby, Johanna a choisi le basket et c’est un bon choix. Arrivée au Limoges ABC en août 2015 en équipe U18 Elite, elle a su rapidement devenir une pièce maîtresse parmi les joueuses du « Centre d’Entraînement » puis s’est intégrée à la NF3, a connu la NF1 en 2017-2018 (piges lors des blessures de Tiphaine et Marie-Lys, elle avait 16 ans) puis, en plein exercice, la NF2 lorsque Régis Racine décide de l’appeler dans son effectif. La cantalienne n’a pas « froid aux yeux », c’est la qualité d’une vraie meneuse. Johanna est une vraie poste 1. La pigiste a pris du galon. Mais sa formation est loin d’être terminée ! Le coach (voir ci-dessous) attend d’elle une saison en progression majuscule. Johanna en est consciente. Interview estivale et auvergnate avant le retour à Limoges début août.

Je suis bien au Club

Limoges ABC : Tu restes, tu continues le chemin au sein du club. Un bilan positif et des satisfactions … 

Johanna Breuil : Je suis très contente c’est sûr. C’est ma 5ème année. Je suis bien au Club. Je fais confiance aux dirigeants, aux coaches, au public. Tout se passe bien. L’ambiance du groupe est conviviale et la bonne humeur est présente au quotidien.

LABC : Sportivement, comment analyses-tu cette saison ? Tes points faibles et tes points forts ?

J.B. : C’est bien sûr une très belle saison, avec la remontée en NF1, le titre de Championnes de France, autant de points positifs. Me concernant et malgré les blessures, ça c’est bien passé. J’ai progressé et mentalement j’ai appris, même si je dois maintenant mettre en application ce que j’ai appris. Je dois perfectionner ma technique individuelle, mon adresse et aussi la gestion de l’équipe. Je sais que je dois continuer à travailler. Mon point fort, je dirai que c’est la vitesse balle en main.

LABC : Quels seraient les critères d’une saison 2019-2020 réussie ?

J.B. :  D’abord que l’effectif soit soudé, on sera sur la voie de la réussite. Ensuite des victoires gagner des matches. Enfin, toucher le haut de tableau. Et pourquoi pas une autre médaille et une nouvelle montée (rires)…

LABC : Tu as aussi des objectifs extra sportifs, la formation …

J.B. : Je vais préparer un BTS « Gestion de la PME » au Lycée Suzanne Valadon. Il faudra que je concilie études et basket. J’aurai probablement besoin d’un temps d’adaptation mais j’espère le raccourcir au maximum. Je ne me fais pas de souci. J’ai confiance pour mener les deux projets. 

Le coach, Régis Racine : J’apporte une attention importante à l’évolution de Johanna. Elle a été un pion essentiel de notre bonne saison l’année dernière mais il ne faut pas oublier de lui permettre d’apprendre le métier de meneuse. Nous allons lui proposer d’être une joueuse majeure pour la NF3 en terme de responsabilité ; et en parallèle apprendre et se servir de l’expérience de Questeline et Linda pour pouvoir élargir son champ d’action pour la NF1. Elle a su saisir quelques opportunités par le passé, je lui en demanderai davantage sur ses choix de jeu et d’organisation. Je voudrai qu’elle apprenne le métier en tant que patronne. Elle va grandir !