ACTUALITÉS

Emilie Piarou : Les U15 NA, en progrès, elles promettent !

Le confinement c’est aussi le moment des bilans, temporaires, intermédiaires, importants. Emilie Piarou est arrivée cette saison au Limoges ABC pour entraîner et coacher les U15 Nouvelle-Aquitaine. Bien qu’aguerrie au coaching avec son club de Saint-Léonard et avec les Sélections départementales Haute-Vienne, Emilie a trouvé avec son équipe de nouvelles responsabilités à un niveau de championnat régional Nouvelle-Aquitaine. Avec un groupe en construction et quatre nouvelles joueuses, l’expérience n’est pas facile mais elle est passionnante lorsqu’on est formateur. Et Emilie a la formation chevillée au corps. Aidée en assistanat par Ludivine Guegand, arrivée elle aussi cette saison au Limoges ABC, en provenance de Marennes, Emilie a pu travailler avant que Covid ne stoppe la partie. Elle nous dresse ici un bilan de ces quelques semaines, ponctuées de défaites, mais signé « bilan positif ».

Un groupe qui promet 

Bilan positif !

Certes, l’équipe a essuyé quatre défaites plutôt lourdes mais ce n’est pas ce qu’il faut regarder.

N’oublions pas le contexte : l’équipe est une reconstruction. Sans U15 NA la saison passée et avec seulement six U14 montant de U13 Région, l’équipe devait être étoffée avec des joueuses en capacité de s’inscrire dans le projet du club : celui de retrouver, en deux ans, une équipe en championnat inter-secteur. Le but étant d’offrir une continuité dans la formation des joueuses de la catégorie U13 à U18.

Grâce aux contacts de la nouvelle coach en place et au travail de Romain, et ce malgré les conditions, le recrutement a porté ses fruits. Trois filles étant passées par la sélection départementale ont rejoint les rangs du Limoges ABC. Clémence, issue du BCUS Saint-Léonard, première année qui apporte sa taille (1m80), et son envie de progresser dans un cadre différent. Clara, deuxième année venant de Saint-Junien, qui apporte son bagage technique (elle a participé aux finales du Challenge Benjamines à Bercy), son expérience du jeu U15 et sa motivation. Et enfin Audrey, première année arrivée du Aixe BC Val de Vienne, venant elle aussi avec son expérience et son talent (surclassée l’année précédente, elle a été appelée aux dernières vacances au rassemblement de la sélection U14 région.) A cela s’ajoute Inès, deuxième année qui a quitté la SLG, déterminée à faire ses preuves en championnat régional.

Quatre recrues qui venaient donc compléter le groupe composé de Lisa, Éloïse (toutes deux aussi passées par la sélection départementale), Chloé, Lala, Aïssatou et Elea, toutes formées au LABC et chacune ayant des qualités indéniables. Lisa a son agressivité, Eloïse sa créativité, Chloé son aisance, Lala sa vitesse, Aïssatou son premier pas et Elea son tir. Un groupe qui promet, donc ! Les premiers contacts et entretiens téléphoniques en mars dernier ont tout de suite prouvé la volonté de ce groupe à évoluer vers un niveau supérieur.

Une équipe solidaire et déterminée à progresser

Le premier enjeu était de transformer ce groupe en une équipe solidaire et déterminée à progresser ensemble. Ce qui s’est mis en place naturellement, dès la préparation physique estivale, grâce au sérieux et l’engagement de toutes les filles. Première victoire donc !

La suite a été un peu plus compliquée. Bien que les filles s’entrainent bien et avec application depuis le début, un gros manque d’intensité, notamment défensive, s’est vite fait sentir. Les coachs l’ont vu, en ont parlé, mais n’arrivaient pas à obtenir l’intensité souhaitée aux entrainements, peut-être encore trop abstraite dans la tête des joueuses. Le championnat les a ramenées à la réalité.

À La Couronne, lors du premier match, le manque de physique a cruellement fait défaut aux limougeaudes. Toutes les équipes rencontrées par la suite ont proposé un basket très intense et très dur, rendant le championnat intéressant et idéal pour faire progresser les filles. Si tous les matchs ont eu, sur le papier, la même fin, ils se sont suivis sans se ressembler. Les progrès des filles se sont vus semaine après semaine. Pourquoi ? Parce que l’implication du groupe a changé aux entrainements, chacune fait l’effort supplémentaire pour atteindre l’intensité souhaitée, et elles ne se font plus de cadeaux. Il n’y a pas de recette miracle, ce changement d’attitude, ajouté aux rencontres du weekend, font avancer les filles plus vite et cela se voit. Le dernier match, à la salle mu’, contre Feytiat, fut une belle partie, agréable à regarder. Nos filles ont joué leur meilleur basket et n’ont physiquement rien lâché. On paye notre manque d’expérience (rappelons que l’équipe est composée majoritairement de premières années) mais la prestation est de très bon augure pour la suite. Espérons qu’à la reprise, le groupe retrouve sur cette bonne dynamique. Les filles sont, en tout cas, assidues aux séances à la maison…

À noter l’arrivée d’une nouvelle joueuse, Fawazath, novice mais ultra motivée et au physique intéressant. À noter aussi l’implication des parents, sans faille !

Emilie Piarou, coach des U15 Nouvelle-Aquitaine

15 novembre 2020