ACTUALITÉS

Questeline Célestin : « Mon plus beau souvenir c’est la montée et le titre »

Après deux saisons passées au Limoges ABC, capitaine puis co-capitaine avec Mélissa, Questeline Célestin revient sur son itinéraire basket et humain, sur les moments les plus sympathiques, ce titre décroché en 2019 et notre bonne saison interrompue. Un petit mot très sympathique et une dédicace du coach Régis Racine pour saluer celle qui a « porté notre équipe » et pour lui souhaiter bonne chance sportive et personnelle.

Les filles, soyez prêtes à déplacer des montagnes !

Limoges ABC : La saison s’est finie le vendredi 12 mars au soir, après un entrainement. Séparations, confinement. Quel goût bizarre ! Comment vis-tu ces moments douloureux ?
Questeline Célestin : Je considère que cette situation est arrivée à un moment où, avec les filles, nous étions soudées pour nos objectifs de la saison. C’est dommage mais je pense que rien n’arrive par hasard, donc il y a forcément de bonnes choses à en tirer.

LABC : Que retiendras-tu de ces deux saisons au Limoges ABC et comment as-tu vécu ces deux années ?
QC : Des hauts et des bas, beaucoup d’enseignements et de leçons tirées, même à mon âge :). Je ressors de là plus forte et sachant encore davantage ce que je veux dans la vie. Donc merci à tous : coach et assistant coach, les bénévoles qui ont un grand cœur, tous ceux qui participent à la vie du club.

LABC : Question traditionnelle, quel est ton plus beau souvenir ?
QC : La montée en NF1, c’était notre objectif de la saison et en plus de ça, on finit Championnes de France avec un groupe que je n’oublierai jamais.

LABC : Tu étais capitaine, le coach Régis Racine t’a fait confiance. As-tu un petit message à lui adresser en privé 😊 ainsi qu’à tes coéquipières … ?
QC : On s’est entendu dès le départ, on avait la même vision quant aux objectifs. Je lui dirai merci de m’avoir supportée 😂. C’est un coach impliqué, qui donne d’ailleurs trop de lui. Je lui souhaite de réussir et le meilleur dans sa vie professionnelle et personnelle.
Ah les filles ! Quelle saison n’est-ce pas ? Soyez prêtes à déplacer des montagnes pour les futurs moments sur le terrain et en dehors. Je vous souhaite plein de bonnes choses et je sais que vous sortez de cette saison grandies.

Je retiendrai l’amour des bénévoles

LABC : Un départ c’est aussi une rupture avec un club, les partenaires, les supporters. Quelles images vas-tu emporter dans tes bagages de ces personnes que tu auras croisées ?
QC : Je retiendrai l’amour des bénévoles, surtout une en particulier qui a toujours pris soin de nous. L’accompagnement des dirigeants, des sponsors tout au long des saisons, surtout leur fidélité car ils ont cru en nous, et ça, c’est important. Merci aux supporters de nous avoir encouragées et portées, ils ont été le 6e homme indispensable durant les matchs. Merci à tous.

LABC : Et demain ? Peux-tu nous en dire plus sur ta destination, tes projets, ta formation en cours ?
QC : Je ne peux rien vous dire car rien n’est encore fait mais Dieu est grand, alors tout ira pour le mieux. Je continue ma formation pour devenir travailleur social et mon projet professionnel à long terme suit son cours.

 

Le mot du coach, Régis Racine : Les mots seront très simples, notre capitaine durant deux ans, elle a porté notre équipe, réveillé des consciences par moment, une fougue parfaite pour nous emmener jusqu’au titre de Championnes de France (NF2). Questeline est et restera indélébile à notre réussite et notre retour en lumière sur ces deux dernières années. Je vais regretter ce côté guerrière et têtu à l’objectif. Elle était aussi le puzzle central de notre réussite. Je lui souhaite une bonne 2ème partie de vie car elle a des objectifs pour l’accompagnement des gens et des enfants dans son pays. A titre personnel, j’aurai toujours un œil attentif à ses réalisations de vie, bonne chance et bon courage à elle.

23 mai 2020